« L’Europe se bat contre un ennemi qu’elle s’invente » disent les ONG

Publié le 15 décembre 2016

Cécile Vanderstappen est en charge des migrations dans une des plus importantes ONG de Belgique. Elle répond aux questions des globe-reporters Ada, Elif, Basak, Selin et Efe du lycée Saint-Benoit d’Istanbul.

Vivre ensemble

La fin de l’année est chargée pour Cécile et ses collègues du CNCD 11 11 11. IL faut que tous les dossiers soient bouclés avant les vacances. Malgré tout, elle prend le temps de recevoir l’envoyé spécial des globe-reporters à Bruxelles pour défendre les idées que le CNCD tente de diffuser à propos des phénomènes migratoires.

Cécile Vanderstappen à son bureau

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et présenter l’ONG pour laquelle vous travaillez ?

  • Depuis quand y a-t-il des migrations vers l’Europe ?

  • D’où sont venues les principales vagues migratoires au 20ème et 21ème siècle ?

  • Pour quelles raisons les gens migrent vers l’Europe ?

  • Est-ce que par le passé la gestion des migrants vers l’Europe était plus facile ?

  • Est-ce que les migrations d’aujourd’hui sont similaires à celles passées ?

  • Est-ce que tous les pays européens attirent des migrants ?

  • Quelle est la différence entre migrants et réfugiés ?

  • Est-ce que tous les pays européens acceptent des réfugiés ?

  • Comment les migrations affectent l’économie d’un pays récepteur ?

  • Que pensez-vous des négociations entre la Turquie et l’Union européenne sur la question des réfugiés ?

  • Quand ce problème se finira ?