Le cinéma sans coiffure, les maquis et autres bons plans de Ouagadougou avec Absina TRAORE

Publié le 6 février 2017

Absina est une jeune femme qui vit à Ouagadougou. Tout en travaillant, elle poursuit ses études. Elle ne passe ne sort pas tous les soirs, mais peut tout de même répondre aux globe-reporters du collège George Rouault à Paris sur les habitudes des jeunes à Ouaga.

Vie quotidienne

Asbina TRAORE est étudiante en comptabilité à Ouagadougou. Elle suit des cours du soir et pendant la journée, elle travaille dans un espace de coworking, où les gens qui n’ont pas de bureaux peuvent venir travailler dans de bonnes conditions. C’est le sourire d’Asbina qui les accueille toute la journée, jusqu’à 17 heures. Ensuite, elle ne rentre pas chez elle, mais va en cours. Et quand elle a le temps, elle aime aussi s’amuser.

Asbina après l’interview

Sources sonores

  • Peux-tu te présenter ?

  • Quels sont les monuments historiques du Burkina Faso ?

  • Est-ce qu’il y a des théâtres et des cinémas à Ouagadougou ?

  • Est-ce qu’il y a des centres commerciaux à Ouagadougou ?

  • Est-ce que les jeunes sortent en boîte de nuit ?

  • Quels sont les lieux de détente favoris des jeunes de Ouagadougou ?

  • Est-ce que les Burkinabés font beaucoup de sorties en famille, notamment le week end ?

  • Question bonus : et toi, que fais-tu le week end ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Rectorat de Paris
  • Fondation SNCF