A la conférence de presse de Ségolène Royal

Publié le 7 novembre 2016

La COP22 s’est ouverte lundi matin à Marrakech au Maroc.
Ségolène Royal présidente de la COP21, a transmis le flambeau au ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezzouar.

Coulisses de la COP 22

Segolene.jpg

Segolene.jpgAvant de se rendre à la séance pléniaire où tous les représentants des Parties étaient présentes, la ministre française de l’environnement et du développement durable a tenu une conférence de presse pour présenter son bilan et les enjeux de la COP22.

Segolene.jpgPour que l’accord de Paris puisse entrer en vigueur, il fallait que 55 pays représentant 55% des émissions de gaz a effet de serre le signent et le ratifient. Cette barre des 55 pays et de 55% d’émissions de CO2 a été atteint le 4 octobre dernier. L’accord est donc entré en vigueur, un mois après, le 4 novembre.

Il avait fallu 7 ans pour que le protocole de Kyoto soit ratifié et entre en vigueur. 


Segolene.jpg lampe solaire.jpgLa ministre a offert à tous les délégués de la COP (et aux journalistes présents) une lampe solaire en forme de fleur d’Ethiopie…

Sources sonores

  • C’est un beau succès pour la France et pour Ségolène Royal présidente de la COP21 jusqu’à l’ouverture ce matin de la COP22. Mais ce n’est pas fini rappelle la ministre.

  • L’Afrique est la priorité de cette COP22. C’est pour cela que l’agence des Nations Unies chargée du climat, (UNFCCC : United Nations Framework Convention on Climate Change) a choisi le Maroc pour accueillir la première COP ( Convention of Parties) après l’accord de Paris.

  • Pour l’Afrique, Ségolène Royal s’est engagée personnellement. Elle en a fait sa priorité personnelle.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer