“Pour le Maroc, la COP 22 est l’opportunité de présenter le chemin qui a été parcouru pour mieux convaincre”, David Goeury

Publié le 23 novembre 2016

David Goeury est chercheur au laboratoire Espaces, Nature et Culture de Paris la Sorbonne. Il travaille sur plusieurs programmes de recherche au Maroc, en particulier sur l’urbanisation des espaces oasiens. Il répond aux questions des globe-reporters du collège César Franck de Paris.

Débats

David Goeury sur le stand de l’Académie Royale du Maroc

Sources sonores

  • Qui êtes-vous et que faites-vous ?

  • Les conditions climatiques du Maroc s’aggravent-elles ? Quelles seraient les conséquences pour les habitants de ce pays ?

  • Quel type de pollution est la plus grave au Maroc ?

  • Les déchets sont-ils recyclés dans ce pays ?

  • Question bonus : Quel est le niveau de pollution de l’eau au Maroc ?

  • Question bonus : Est-ce que l’agriculture marocaine est source de pollution ?

  • Question bonus : Le Maroc affiche sa volonté de jouer, un rôle de leader dans la lutte contre le changement climatique, comment cela se traduit dans les faits ?

  • Question bonus : Quelles sont les conséquences du changement climatique sur les oasis ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer