A quoi ressemblent les danses du Têt ?

Publié le 30 janvier 2017

Si vous passez le Têt au Vietnam, vous risquez de voir, dans la rue, ces curieux dragons.

Carnet de route

La foule se presse autour de deux grosses peluches de couleur vive, très animées. Les timbales accélèrent le rythme. Bouchez-vous les oreilles, car c’est fort !

Dans le dragon, il y a en fait des danseurs, qui s’approchent des gens pour les faire rire ou leur faire peur. Les chorégraphies sont impressionnantes et surtout, la musique met de bonne humeur. 

Cette danse du dragon est typique du Têt. Honnêtement, j’en ai peu vu dans les rues, contrairement à ce que suggèrent beaucoup de guides touristiques, mais quand j’ai reconnu le son de la danse, je n’ai pas hésité et sorti mon appareil : il fallait immortaliser le moment pour les globe-reporters !

La danse du dragon est typique des cultures asiatiques et est traditionnellement dansée pour le Nouvel An lunaire. Un blog de voyage sur la Chine explique ici l’origine de cette coutume :

"Associée à la légende de Nian, une étrange bête féroce se dissimulait dans les montagnes hostiles. A la fin de chaque année, le monstre hantait les campagnes pour dévorer habitants et animaux. Toutefois, il avait peur de la lumière et du bruit.

Aussi pour la faire fuir, au début et à la fin de chaque année, les villageois font éclater des pétards pour dissuader la bête de sortir de sa cachette, et on accroche des lanternes allumées partout dans les villages.

Également pour éloigner ce mauvais esprit, la danse du dragon s’interprète au rythme des percussions, et se manifeste les deux premiers jours de l’an. Le dragon est un animal magique qui représente la bravoure, la noblesse et la chance.

L’accomplissement de cette danse exige l’habileté d’une dizaine de personnes puissantes et expertes, qui se cachent dans un immense dragon de tissu coloré d’au moins huit à dix mètres et lui font faire d’incroyables voltiges.

Ce spectacle très impressionnant existe de diverses manières, types et couleurs. Le vert choisi comme couleur principale du dragon, symbolise une grande moisson ; le jaune, les couleurs de l’Empire ; l’or ou l’argent symbolisant la prospérité, et le rouge représentant l’excitation… Associées aux réjouissances sonores, ces couleurs contribuent aussi à l’atmosphère joyeuse.

Aucune erreur n’est tolérée, au risque d’abîmer le dragon et son effet. Le long serpent très coloré et acrobatique ondule au rythme des tambours et des pétards.

C’est un moment de grande réjouissance, non seulement la malchance et les mauvais esprits sont chassés, mais en même temps, on accueille la prospérité."

Sources vidéo

Les danses du dragon

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam