"L’économie du Vietnam, c’est une économie de marché à vocation socialiste"

Publié le 9 janvier 2017

Lan NGO est professeure de français à l’université d’économie nationale de Hanoi. Elle répond aux questions sur le développement économique du Vietnam de Paloma, Melvil, Anatole, Adèle et Adrien en classe de CM1-CM2 de l’école Nicolas Boileau à Montrouge.

Economie, histoire et politique

Lan Ngo au café de l’Institut français de Hanoi.

Lan NGO nous reçoit à l’Institut Français de Hanoi. Nous nous installons toutes les deux au café Saint-Honoré, où sont vendus des produits typiquement français, comme des pains au chocolat ou des pâtisseries qu’on ne trouve que dans les "French Bakery", les boulangeries françaises. 

Expliquer l’économie du Vietnam aux jeunes globe-reporters : l’exercice est peu habituel pour cette enseignante qui est plus souvent face à de jeunes adultes. Mais Lan Ngo s’en sort très bien ! 

Depuis les années 90, nous dit-elle, le Vietnam s’ouvre à l’économie de marché et donc, aux pays extérieurs. Il vend et achète des produits aux étrangers. Le pays est en plein développement et ça se voit : constructions de routes et d’hôpitaux, investissements dans l’éducation, etc. 

Merci Lan NGO pour ces explications très claires qui permettent de mieux comprendre comment le pays fonctionne.

Sources sonores

  • Quel est votre avis personnel sur le développement économique du Vietnam ? Quand a-t-il été amorcé ?

  • Quels sont les points forts et les points faibles de cette économie ?

  • Quel est la part du budget alloué au développement économique du Vietnam ?

  • Dans quel domaine le Vietnam investit le plus ?

  • Comment le Vietnam a-t-il pu allier une doctrine communiste avec un développement économique ?

  • Après l’ouverture du pays vers l’extérieur, quels ont été les changements visibles ?

  • Cela a-t-il joué sur le développement économique ?

  • Les entrepreneurs sont-ils libres d’agir ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam