Souvenirs de guerre : "Mon unité travaillait 24h/24 pour surveiller le ciel et organiser la riposte contre les bombardiers américains "

Publié le 30 janvier 2017

Ngoc Lay Pham vit dans un petit village dans la province de Nam Dinh, à 130 kilomètres au sud de Hanoi. Cet ancien militaire de 71 ans, quasiment sourd depuis la guerre du Vietnam, raconte ses souvenirs de guerre à Floriane, Juliette, Kémo, Lili, Lylia, Nicolas et Yasmine, élèves du Collège André Citroën à Paris.

Economie, histoire et politique

C’est une petite maison telle qu’il y en a beaucoup dans la campagne vietnamienne. Deux pièces, des sièges en bois sombre, une télé et quelques photos encadrées au mur pour seule décoration. Sur l’une de ces photos, un homme en costume militaire. Il a alors la cinquantaine, il s’agit de Ngoc Lay Pham, l’oncle de mon ami Hao, à qui nous rendons visite ce week-end de janvier.

"Ngoc Lay n’entendra pas tes questions, me dit Hao, il est sourd depuis la guerre du Vietnam contre les Américains (1965-1975)". Mais il veut parler, s’exprimer. Raconter la guerre, témoigner. Alors, nous allons dans la cour, devant la maison, pour plus de clarté. Assis sur de petits tabourets, nous commençons à lui parler. Je lis vos questions en français, Hao les écrit en vietnamien, et fait la traduction. Ngoc Lay se souvient de beaucoup de choses, notamment de ces trois semaines, quand son unité s’est retrouvée coincée dans le carrefour de Dong Loc. C’était un des endroits les plus terribles de la guerre, mais finalement, son unité a eu de la chance, contrairement à d’autres, ils s’en sont sortis. 

Merci à Ngoc Lay pour son temps et à Hao pour la traduction.

Sources photographiques

Ngoc Lay est né en 1946. Il a 19 ans lorsque la guerre contre les Américains éclate. Il devient officier de communication.
Ngoc Lay est né en 1946. Il a 19 ans lorsque la guerre contre les Américains éclate. Il devient officier de communication.
Ngoc Lay est devenu sourd pendant la guerre du Vietnam.
Ngoc Lay est devenu sourd pendant la guerre du Vietnam.
C’est mon ami Hao, avec qui j’ai étudié le journalisme à Lille il y a une dizaine d’années, qui fait la traduction. Ngoc Lay est l’oncle de Hao.
C’est mon ami Hao, avec qui j’ai étudié le journalisme à Lille il y a une dizaine d’années, qui fait la traduction. Ngoc Lay est l’oncle de Hao.
Ngoc Lay est né en 1946. Il a 19 ans lorsque la guerre contre les Américains éclate. Il devient officier de communication.
Ngoc Lay est devenu sourd pendant la guerre du Vietnam.
C’est mon ami Hao, avec qui j’ai étudié le journalisme à Lille il y a une dizaine d’années, qui fait la traduction. Ngoc Lay est l’oncle de Hao.

Sources sonores

  • Quel âge aviez-vous lorsque la guerre a éclaté ?

  • Avez-vous été blessé ? L’un de vos proches l’a-t- il été ?

  • Quel est votre souvenir le plus douloureux de cette époque ?

  • Avez-vous tout de même un souvenir heureux ?

  • Dans quel état étaient les villes et les villages après la guerre ?

  • Question bonus : en quoi consistez votre travail dans l’armée pendant la guerre ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam