Hoang, 11 ans, "j’aide ma tante qui vend à manger le soir"

Publié le 30 janvier 2017

Pendant le Têt, Hoang donne un coup de main à sa tante, qui vend des Bun Ca.

Education et jeunesse

Vous vouliez que je parle à un enfant qui travaille au Vietnam. Pas facile ! Depuis que le pays a ratifié la convention internationale relative aux droits de l’enfant, vous ne trouverez pas facilement un enfant qui cire des chaussures ou qui vend des petits objets, comme il y a une vingtaine d’année au Vietnam.

Hoang donne un coup de main à sa tante, qui vend des Bun Ca - un bouillon composé de nouilles, de légumes et de poisson - pendant le Têt, dans la rue. Mais Hoang n’est pas déscolarisé. Il aide sa tante après l’école le soir, puis pendant ses vacances. Ce collégien nettoie les tables, lave la vaisselle, rend la monnaie aux clients.

Le reste de l’année, il ne travaille pas le soir. Enfin, si : il fait ses devoirs !

Sources photographiques

H​oang, 11 ans, répond aux questions des globe-reporters.
H​oang, 11 ans, répond aux questions des globe-reporters.
Hoang avec sa tante :
Hoang avec sa tante : "je lui donne un coup de main pendant le Têt."
H​oang, 11 ans, répond aux questions des globe-reporters.
Hoang avec sa tante :

Sources sonores

  • Peux-tu te présenter ?

  • Qu’est-ce que tu fais comme travail ? et combien de temps ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam