« Non, le projet européen n’est pas mort avec le Brexit », Philippe Lamberts

Publié le 22 décembre 2017

Philippe Lamberts est député européen belge, coprésident du groupe des Verts / Alliance Libre Européenne. Il est également membre du Brexit Steering Group, chargé de coordonner et préparer les négociations et les résolutions du Parlement sur la question du Brexit. Nous le remercions d’avoir pris le temps de répondre aux globe-reporters du collège Roland Dorgelès à Paris et du lycée Saint-Benoît à Istanbul.

Institutions

Comment contacter un député ? C’est un long parcours du combattant. Il est évident que les élus du peuple européen sont très occupés. 

Tout commence assez simplement en se rendant sur le site du Parlement Européen. En quelques clics, on trouve la liste des députés et leur contact : adresse de leur bureau, numéro de téléphone et mèl. 

Pour trouver le contact de Mr Lamberts, nous passons en premier lieu par une porte-parole du Parlement qui nous aiguille rapidement et précisément dans nos recherches : « Vous pouvez trouver sur le site du Parlement une liste des députes qui sont membres du Brexit Steering group ».

C’est ainsi que nous trouvons le contact du député Philippe Lamberts. Au téléphone, nous sommes mis en relation avec une de ses assistantes parlementaires : c’est elle qui est, entre autres, chargée des relations avec les journalistes. Elle nous fait savoir au téléphone que ce sera compliqué d’obtenir un rendez-vous vu l’emploi du temps chargé du député. Elle termine en promettant de faire son maximum.

Les jours passent. Puis, jeudi 14 décembre à 17h00 nous recevons un coup de téléphone : c’est elle ! « Êtes-vous disponible demain à 10h00 pour une interview avec Mr lamberts. Vous aurez une quinzaine de minutes. » Ravie, nous lui disons oui. 

N’oubliez pas de visiter le quartier européen !

Sources photographiques

Photo officielle du député Philippe Lamberts sur le site du parlement européen
Photo officielle du député Philippe Lamberts sur le site du parlement européen
Le bâtiment du Parlement Européen rue Wiertz à Bruxelles ... et des touristes en pleine séance photo.
Le bâtiment du Parlement Européen rue Wiertz à Bruxelles ... et des touristes en pleine séance photo.
L’une des deux entrées du bâtiment Altiero Spinelli, côté place du Luxembourg
L’une des deux entrées du bâtiment Altiero Spinelli, côté place du Luxembourg
La Station de l’Europe en face du Parlement et une exposition sur Simone Veil
La Station de l’Europe en face du Parlement et une exposition sur Simone Veil
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Le hall du Parlement
Le hall du Parlement
En sortant de l’interview, je prends un café pour lire le journal ... et là encore, le Brexit est au cœur des préoccupations !
En sortant de l’interview, je prends un café pour lire le journal ... et là encore, le Brexit est au cœur des préoccupations !
Attention les globe-reporters, vous remarquerez peut-être un changement dans la qualité du son après la cinquième question. Et oui, erreur basique mais j’ai oublié de prendre des piles de rechange ! Ce n’est pas faute de l’avoir écrit sur ma main pour y penser ! Il faut toujours faire attention à son matériel ou les conséquences peuvent être parfois graves, comme revenir sans le reportage demandé. Heureusement pour moi, l’assistante parlementaire du député m’a prêté son GSM pour que je puisse continuer d’enregistrer l’interview...
Attention les globe-reporters, vous remarquerez peut-être un changement dans la qualité du son après la cinquième question. Et oui, erreur basique mais j’ai oublié de prendre des piles de rechange ! Ce n’est pas faute de l’avoir écrit sur ma main pour y penser ! Il faut toujours faire attention à son matériel ou les conséquences peuvent être parfois graves, comme revenir sans le reportage demandé. Heureusement pour moi, l’assistante parlementaire du député m’a prêté son GSM pour que je puisse continuer d’enregistrer l’interview...
Philippe Lamberts dans son bureau après notre interview
Philippe Lamberts dans son bureau après notre interview
Les assistantes parlementaires du député dans le bureau juste à côté.
Les assistantes parlementaires du député dans le bureau juste à côté.
Photo officielle du député Philippe Lamberts sur le site du parlement européen
Le bâtiment du Parlement Européen rue Wiertz à Bruxelles ... et des touristes en pleine séance photo.
L’une des deux entrées du bâtiment Altiero Spinelli, côté place du Luxembourg
La Station de l’Europe en face du Parlement et une exposition sur Simone Veil
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Vue de l’intérieur du Parlement Européen
Le hall du Parlement
En sortant de l’interview, je prends un café pour lire le journal ... et là encore, le Brexit est au cœur des préoccupations !
Attention les globe-reporters, vous remarquerez peut-être un changement dans la qualité du son après la cinquième question. Et oui, erreur basique mais j’ai oublié de prendre des piles de rechange ! Ce n’est pas faute de l’avoir écrit sur ma main pour y penser ! Il faut toujours faire attention à son matériel ou les conséquences peuvent être parfois graves, comme revenir sans le reportage demandé. Heureusement pour moi, l’assistante parlementaire du député m’a prêté son GSM pour que je puisse continuer d’enregistrer l’interview...
Philippe Lamberts dans son bureau après notre interview
Les assistantes parlementaires du député dans le bureau juste à côté.

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et présenter votre fonction ?

  • Pourquoi un grand pays comme l’Angleterre a voulu quitter l’UE ? Quels étaient ses motifs ?

  • Est-ce qu’elle a quitté l’UE pour se renforcer sur le plan économique, politique et culturel dans le reste du monde ?

  • Quelles vont être les conséquences économiques de son retrait ? Quels étaient les avantages de son appartenance ?

  • Avec quel processus l’Angleterre va-t-elle sortir de l’Union Européenne ? Et sous quelles conditions ?

  • Que va-t-il arriver aux citoyens européens en Angleterre et aux autres migrants ?

  • Est-ce qu’il faut payer pour sortir de l’UE ?

  • Est-ce que la séparation de l’Angleterre peut changer l’équilibre mondial ? Est-ce qu’elle va perdre des alliés ?

  • Le Brexit a-t-il ouvert la porte au départ d’autres pays de l’UE ?

  • Les citoyens européens voient-ils leur avenir avec ou sans l’UE ?

  • Est-ce que le projet européen est mort ?

  • Si la Catalogne quitte l’Espagne, est-ce qu’elle pourra entrer dans l’UE ?

  • Question bonus : Avez-vous un message pour les globe-reporters ?