« Une formation à la diversité renforcerait la cohésion sociale », Said Zayou

Publié le 4 janvier 2018

Said Zayou est un des administrateurs du CCIB, le Collectif contre l’Islamophobie en Belgique. Il répond aux questions des globe-reporters Lara, Mert, Serra, Armagan, Emirhan et Eren du lycée Saint-Benoît à Istanbul.

Vivre ensemble

Tout comme pour Julie Pascoët, nous avons rencontré Said Zayou par l’intermédiaire de Seyma Gelen. Il est l’un des administrateurs du Collectif Contre l’Islamophobie en Belgique, une association d’aide aux victimes de discriminations, créée en 2014.

Said Zayou est bénévole de l’association. Elle ne compte d’ailleurs aucun salarié. Nous le rencontrons sur son lieu de travail, à la Maison Communale (la Mairie) de Schaerbeek, une commune au nord de Bruxelles. Il nous explique que son association est avant tout un relai pour les victimes. Quand une discrimination est établie, le CCIB la fait remonter à l’UNIA, une institution publique indépendante interfédérale qui lutte contre la discrimination.

Sources photographiques

Said Zayou est l’un des administrateurs et co-fondateur du CCIB
Said Zayou est l’un des administrateurs et co-fondateur du CCIB
Le CCIB organise aussi des tables rondes, conférences, formations, ateliers
Le CCIB organise aussi des tables rondes, conférences, formations, ateliers
Ici, l’annonce d’une table ronde organisée en septembre 2017
Ici, l’annonce d’une table ronde organisée en septembre 2017
Said Zayou est l’un des administrateurs et co-fondateur du CCIB
Le CCIB organise aussi des tables rondes, conférences, formations, ateliers
Ici, l’annonce d’une table ronde organisée en septembre 2017

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Quels sont les principaux actes d’islamophobie en Belgique ?

  • Comment l’état belge se situe vis-à-vis des religions ?

  • Est-ce que vous avez vu une augmentation d’islamophobie ? Quelles sont les principales raisons ?

  • Que prévoient les lois Belgique sur ce sujet ?

  • Est-ce que vous avez des chiffres sur les actes islamophobes ? Combien de plaintes est-ce que vous avez vues chaque année ? Que fait l’association en face de ses problèmes ?

  • Est-ce que les musulmans ont plus de problèmes que les chrétiens ou d’autres croyants face au principe de laïcité ?

  • Comment est-ce que vous venez en aide aux autres victimes ?

  • Qu’est-ce que le gouvernement fait pour éviter ces problèmes ?

  • Quelles sont les sources d’islamophobie ?

  • Est-ce que les médias propagent une image négative de l’islam ?

  • Question bonus : voulez-vous ajouter quelque chose ?

  • Avez-vous un message pour les globe-reporters ?