Mi football mi volleyball ; le kator

Publié le 1er février 2010

Le Katow ou Kator, appellation laotienne du Sepak Takraw, qui signifie « coup de pied avec une balle tressée », est originaire de Malaisie, mais s’est développé en Thaïlande.

Culture

Au 11ème siècle le Takraw était pratiqué en cercle par les villageois qui devaient garder la balle en l’air le plus longtemps possible. Ces échanges symbolisaient l’esprit de communauté du village. Ce n’est qu’au 19ième siècle que le jeu se pratique avec un filet sur un terrain identique à celui du badminton. La balle traditionnelle, qui pèse 200 grammes pour 15 cm de diamètre, est en rotin tressé, mais maintenant le plus souvent en plastique.

Les règles modernes s’inspirent de celles du volley-ball, mais avec la technique du football. Les joueurs peuvent toucher 3 fois la balle ou se faire 3 passes maximum, avant de renvoyer la balle en utilisant toutes les parties du corps à l’exception des bras ou des mains.

(Extrait d’un texte d’un site internet sur le Laos. Pour en savoir plus cliquez ICI.)

Zip - 8.8 Mo
Télécharger l’ensemble des photos.