"Nous ne pouvons, ni ne voulons remplacer un enseignant. Nous faisons des activités en parallèle des cours, ou pendant les cours", Virginie et Kevin.

Publié le 26 janvier 2012

La correspondance entre les journalistes en herbe de la classe de CM2A de l’école de la rue Ampère et leurs correspondants à l’école Carius Lhérisson, à Fontamara, se poursuit.

L’école de l’espoir, l’école nationale Carius Lhérisson

Nous voudrions savoir si toutes les écoles en Haïti ressemblent à Carius Lhérisson ?

Pour avoir eu l’occasion de visiter 3 écoles nationales (publiques) nous pouvons vous dire que les salles de classe se ressemblent. Elles sont très peu lumineuses, avec de vieux bureaux et le plus souvent elles correspondent entre elles puisque les murs ne vont pas jusqu’au plafond. Elles sont très petites et accueillent beaucoup trop d’élèves. Pour ce qui est des cours de récré elles sont plus ou moins grandes, le sol est en terre battu ou en gravier (sauf à Carius, tout est bétonné mais la cour est très petite).

Nous avons aussi pu visiter 3 écoles privées, elles sont en générale beaucoup mieux agencées. Elles ont des jeux dans la cours, elle sont pleines de couleurs et les conditions de travail sont bien meilleures (moins de 30 élèves par classe).

Nous avons lu des articles de presse, des romans, vu des documentaires qui montrent qu’en Haïti l’école coûte chèr et qu’il n’y a pas de manuels scolaires pour les élèves.

Il y a deux systèmes scolaire : le publique et le privé.

Le publique est gratuit comme en France. Dans les écoles privées les frais d’inscriptions sont très variés. Dans une école que nous avons visité la semaine dernière, les frais sont de 3000 Dollar Haitiens ( 15 000 gourdes) par an.

Le président Martelly veut rendre l’école accessible à tous, donc certaines écoles privées accueillent gratuitement des élèves et c’est l’état qui paie une redevance (75 dollars US).

Sais tu comment sont les écoles à Balivernes ?

Nous ne savons pas. Nous n’avons pas eu l’occasion d’aller à Balivernes.

Combien y aura t-il d’ordinateurs dans la salle informatique ?

Actuellement une dizaine de PC. 3 ont été reçus la semaine dernière, donnés par USAID (l’agence d’aide au développement des USA).

JPEG - 45.6 ko
Virginie, Kevin et M Patrick PIERRE découvrent les livres donnés par Bibliothèques sans Frontières.

Est ce que tu donnes des cours d’informatique aux élèves ? Est ce que tu vas dans les classes pour les aider ?

Moi et Virginie ne donnons pas de cours. Nous ne pouvons, ni ne voulons remplacer un enseignant. Nous faisons des activités en parallèle des cours, ou pendant les cours. Par exemple "journalisme en herbe"...

En histoire est ce que les élèves apprennent l’histoire d’Haïti et l’histoire de France ?

Ne ne savons pas. Nous nous renseignerons.

Est ce qu’ils lisent des romans français ?

Ils n’ont pas beaucoup de livres. Nous créons une bibliothèque, donc bientôt nous espérons qu’ils pourront lire autant que les écoliers français.

Est ce que tu peux nous dire combien il y a d’élèves en cm2 ?

Dans chaque classe de 6ème il y a entre 45 et 57 élèves. À Carius Lhérisson, il y a 3 classes de 6ème le matin et 3 l’après midi.

Bonne journée,
Virginie et Kevin

Les partenaires de la campagne

  • Aide et Action