« Mieux vaut prévenir que guérir la malnutrition aiguë sévère », Charlotte Schneider, chef de mission de ACF en Haïti

Publié le 3 mars 2012

Charlotte Schneider, responsable de la mission d’Action contre la faim (ACF) en Haïti a un emploi du temps chargé. Elle a tout de même trouvé le temps de répondre aux questions des journalistes en herbe pour aborder le problème de la malnutrition dans ce pays.
L’entretien s’est déroulé à la terrasse de l’hôtel Olofson de Port au Prince. Pas de chance, un groupe de musicien était en train de faire des essais pour la soirée, d’où le tapis sonore.

Solidarité

Pour découvrir le bilan de ACF, 2 ans après le séisme du 12 janvier 2010, cliquez ICI.

Pour en savoir plus sur les actions d’ACF, cliquez ICI.

Zip - 14.9 Mo
Télécharger l’entretien.

Sources sonores

  • Avec quel argent travaillez-vous ?

  • Comment choisissez-vous les bénéficiaires de votre aide ?

  • Comment se passent les accouchements en zone rurale ?

  • Est-ce que les enfants qui souffrent de malnutrition sont-ils toujours pris en charge par ACF ?

  • Est-ce que les femmes et leurs enfants sont accueillis dans des centres ?

  • Est-ce que vous prenez en charge des femmes enceintes ?

  • Est-ce qu’il y a des bébés qui meurent de malnutrition aujourd’hui à Port au Prince ?

  • Etes-vous le seul acteur à agir dans ce domaine et quels sont vos projets ?

  • Présentation.

  • Quel est le traitement ?

  • Qu’est-ce qu’est la malnutrition aiguë sévère ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Aide et Action