Voir Tozeur et revivre

Publié le 20 février 2013

Premier contact avec Tozeur. L’envoyé spécial des journalistes en herbe a rencontré Marie-France Bellier-Maamar, consule à Tozeur. Elle s’occupe des 136 Français qui vivent dans la région et qui sont inscrits au consulat, ainsi que des nombreux touristes français de passage.

Carnet de route

JPEG - 93.6 ko
Inscription à l’entrée de Tozeur.

Pour visualiser l’itinéraire suivi.


Zip - 5.5 Mo
Télécharger les réponses
Zip - 8.2 Mo
Télécharger les photos et la vidéo.

Sources photographiques

Au bout de la route, l’ancienne palmeraie de la ville.
Au bout de la route, l’ancienne palmeraie de la ville.
Au croisement de la route de l’aéroport et de la route de Nefta, trône cette porte.
Au croisement de la route de l’aéroport et de la route de Nefta, trône cette porte.
Beaucoup de construction en briques à Tozeur. Nous comprendonrs pouquoi dans un prochain article.
Beaucoup de construction en briques à Tozeur. Nous comprendonrs pouquoi dans un prochain article.
Le marché du centre-ville. Derrière, c’est la médina qui nous visiterons dans un prochain article.
Le marché du centre-ville. Derrière, c’est la médina qui nous visiterons dans un prochain article.
Un immeuble du quartier résidentiel en cours de construction dans le quartier de l’aéroport.
Un immeuble du quartier résidentiel en cours de construction dans le quartier de l’aéroport.
Un investisseur français à construit cet édifice proche du quartier de la zone touristique.
Un investisseur français à construit cet édifice proche du quartier de la zone touristique.
Une école du centre-ville qui date de l’époque du protectorat français.
Une école du centre-ville qui date de l’époque du protectorat français.
Au bout de la route, l’ancienne palmeraie de la ville.
Au croisement de la route de l’aéroport et de la route de Nefta, trône cette porte.
Beaucoup de construction en briques à Tozeur. Nous comprendonrs pouquoi dans un prochain article.
Le marché du centre-ville. Derrière, c’est la médina qui nous visiterons dans un prochain article.
Un immeuble du quartier résidentiel en cours de construction dans le quartier de l’aéroport.
Un investisseur français à construit cet édifice proche du quartier de la zone touristique.
Une école du centre-ville qui date de l’époque du protectorat français.

Sources sonores

  • 136 Français vivent à Tozeur. Pourquoi sont-ils venus s’installer ici ?

  • Est-ce que des célébrités vivent à Tozeur ?

  • Les hôtels abandonnés ont-ils été plein à une époque ?

  • Les touristes n’ont pas l’air très nombreux dans les rues en ce moment.

  • Présentation

  • Quand sont venus les premiers Français en Tunisie ?

  • Quel est le pourcentage de Français parmi les touristes qui viennent visiter Tozeur ?

  • Quelle est la situation depuis la fin de cette période faste en 2000 ?

  • Quelle était l’ambiance sous l’occupation française ?

  • Quels sont les centres d’intérêt à visiter ?

  • S’ils se font discrets, comment s’impliquent-ils dans la vie locale ?


Survol de Tozeur - Vidéo disponible sur YouTube