Tous les tunisiens possèdent-ils un exemplaire du Coran ?

Publié le 23 janvier 2013

Amina, libraire à La Marsa répond aux questions des journalistes en herbe Gabin, Josépha et Xavier, du collège Poquelin, à Paris.

Culture et francophonie

Je suis Amina Hamrouni, libraire depuis 2004, Mille Feuilles (Marsa Plage, banlieue nord (huppée) de Tunis), et qui est aussi une galerie d’art, où nous organisons des expositions et des rencontres avec des auteurs.
Je suis libraire parce que je ne voulais pas/plus être professeur (une mauvaise expérience), et que j’aime beaucoup les livres, j’en lis beaucoup. Mon rêve est d’être bouquiniste un jour, pour pouvoir chiner chez les gens qui veulent se débarrasser de leurs bibliothèques, et sauver ainsi des livres.

Est-il facile de publier un livre en Tunisie ?

Oui, c’est de plus en plus facile (plus de dépôt légal au ministère de l’intérieur), si vous arrivez à trouve un éditeur qui apprécie ce que vous avez écrit, ou alors à compte d’auteur si vous avez les moyens d’imprimer tout seul votre livre.

Y a-t-il des librairies ou des bibliothèques dans tous le pays ?

Il y a surtout beaucoup de libraires papeteries (voire des papeteries tout court, avec surtout des manuels scolaires), et des bibliothèques municipales très moyennement achalandées…

Les tunisiens lisent-ils beaucoup ?

Hmpf. Des journaux, des essais politiques, des statuts Facebook, quelques livres (nouveautés littéraires françaises).

JPEG - 42.4 ko
Amina et le facteur.

Quels sont les auteurs tunisiens qui ont du succès en Tunisie ?

Ali Bécheur, Azza Fillali, Fawzi Mellah. Hélé Béji, Abdelawahab Meddeb, Habib Selmi,

Les livres tunisiens sont-ils traduits en français (ou dans d’autres langues) ?

En français, il y a bien un centre national de traduction, qui s’en occupe. Sinon, il y a le livre Lina ben Mhenni, qui a été traduit dans plusieurs langues.

Inversement les livres étrangers sont-ils traduits en arabe ?

Oui.

JPEG - 36.8 ko
Larousse, la chatte de Mille feuilles.

Des livres ont-ils déjà été censurés et si oui pourquoi ?

Oui, des livres français ont déjà à été censurés sous l’ancien régime, parce qu’il y avait des propos révélateurs sur la réalité de la Tunisie (droits de l’homme bafoués), ou parce qu’il y a un mot-clé dans le titre comme « démocratie », « liberté »…

Tous les tunisiens possèdent-ils un exemplaire du Coran ?

Hahaha, je ne me suis jamais posée cette question. Peut-être, 99 %. Et est-ce que les français possèdent-ils tous un exemplaire de la Bible ?

Existe –t-il une littérature de jeunesse tunisienne ?

Plus en arabe qu’en français. des albums illustrés ou des BD ? Très très peu de bande-dessinées (en arabe), quelques albums…

Les enfants lisent-ils beaucoup de livres en classe ?

Peu, malheureusement…

Pour situer la librairie...


Word - 27.5 ko
Télécharger l’interview.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF
  • Région Ile de France
  • Fondation VEOLIA