Ichkeul : un lac d’eau douce l’hiver et d’eau salée l’été

Publié le 13 février 2013

Le parc national de Ichkeul, au nord de la Tunisie, abrite un étrange lac, 180 espèces d’oiseaux et des animaux rares. Une enquête des journalistes en herbe des collèges Claudel et Poquelin, à Paris. Le géologue Ghassen Chaari se rend trois fois par an dans ce parc.

Développement durable et environnement

JPEG - 6.6 ko
Le parc d’Ichkeul.

Pour voir des photos du parc, cliquez ICI.

Zip - 7.7 Mo
Télécharger les réponses

Sources sonores

  • A t-on une idée précise du nombre de visiteurs par an ?

  • Comment visite-t-on le parc ?

  • Depuis quand le site est-il classé au patrimoine mondial de l’Unesco ?

  • Est ce que ce classement a changé des choses pour le parc ?

  • Est ce que la protection de l’environnement fait partie des préoccupations politiques en Tunisie ?

  • Présentation

  • Quelle est la superficie du lac ?

  • Quelles sont les espèces d’oiseaux dans le parc ?

  • Quelles sont les particularités des plantes dans le parc ?

  • Y a t-il des problèmes environnementaux dans le parc ?

  • Y a t-il plusieurs parcs nationaux en Tunisie ?

  • Y a-t-il des animaux sauvages que l’on ne trouve pas dans le reste du pays ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF
  • Région Ile de France
  • Fondation VEOLIA