La tortue marine ; un maillon principal dans la chaine alimentaire

Publié le 22 février 2013

Lobna Ben Nakhla travaille au CAR/ASP, le Centre d’Activités Régionales pour les Aires Spécialement protégées. Elle répond aux questions sur les tortues marines des journalistes en herbe Cécilia, Dan et Rémy, collégiens parisiens.

Développement durable et environnement

Combien de tortues marines sont tuées chaque année ?

Une moyenne de 5000 individus capturés chaque année en Tunisie.

Comment sont-elles tuées ?

Pêche accidentelle et pêche intentionnelle.

Y a-t-il plusieurs espèces de tortues marines en Tunisie ?

Trois espèces : la caouanne Caretta caretta, la tortue luth (Dermochelys coriacea) et la tortue verte Chelonia mydas

Toutes sont-elle menacées ? Protégées ?

Oui, toutes sont menacées et toutes sont protégées.

Quelles sont les mesures prises pour les protéger et depuis quand les protège-t-on ?

Les mesures prises pour protégées les tortues sont :

- Protection et gestion des habitats (nidification, reproduction, alimentation, hivernage).
- Restauration des habitats de nidification endommagés.
- Règlement de la pêche (profondeur, saison, engins) dans les zones clés.
- Réduction au minimum des prises accidentelles et élimination des massacres délibérés.

Y a-t-il beaucoup d’associations mobilisées pour la protection de l’espèce ?

Il y en a mais ce n’est pas suffisant.

Pourquoi est-ce important de les protéger ?

Ces espèces contribuent à l’équilibre de l’environnement marin, puisqu’elles représentent un maillon principal dans la chaine alimentaire.

Font-elles l’objet d’une protection dans le monde entier ou seulement dans votre région ?

Oui. De nombreuses conventions internationales traitent la question de la protection des tortues marines.

Nous savons qu’elles pondent notamment sur les îles Kuriat ; restent-elles dans la région toute l’année ?

Les tortues sont des espèces migratrices, elles pondent sur les îles Kuriat. A la fin de l’été, elles quittent ce lieu pour aller s’alimenter dans d’autres zones.

Recensez-vous les tortues de la région pour en connaître le nombre approximatif ?

Oui. Il y a un suivi de la nidification des tortues caounnes. On compte les nids et les œufs.

JPEG - 37.5 ko
Photo visible sur le site du CAR/ASP

Une tortue revient-elle pondre toujours au même endroit ?

Pas nécessairement.

Combien de fois pondent-elles chaque année ? Combien d’œufs à chaque fois ?

Les femelles de caretta caretta accostent pour pondre de 4 à 7 fois par saison et déposent de 64 à 198 œufs à chaque fois. L’incubation dure de 45 à 65 jours.

Combien de tortues soignez-vous chaque année ?

Le nombre dépend des cas emporté au centre de soin.

Il y a un centre de soins des tortues marines qui est basé à Monastir (situé au centre de la Tunisie), nous somme un centre qui coordonne la mise en œuvre du plan d’action pour la conservation des tortues marines en Méditerranée

Quelles sont les maladies ou les blessures les plus courantes ?

Les blessures sont causées par les hameçons avalés par les tortues ou elles s’emmêlent dans les filets de pêche.

Comment soigne-t-on une tortue ? Y a-t-il des précautions particulières à prendre ?

PROCÉDURES DE RÉCUPÉRATION ET DE PREMIERS SOINS

En mer : si la Tortue ne plonge pas ou flotte, doit être récupérée et transportée à terre

A terre : il faut la protéger des rayons du soleil avec des serviettes trempées d’eau de mer

Retirer doucement les morceaux de filets de pêche ou de sacs plastiques.

Ne pas tirer les fils de plastique qui sortent de la bouche.

Prendre la tortue par les bords du plastron, pas par le cou ou les nageoires

Ne pas mettre les mains devant la bouche de la tortue

Le transport au Centre de soins doit être fait avec des voitures closes.

En hiver : poser une couche de vaseline sur le corps (pas sur les yeux).

En été : utiliser des serviettes trempée d’eau de mer.

Ne pas retirer les marques des tortues vivantes

Retirer les marques des tortues mortes et les renvoyer au titulaire.

Que leur donnez-vous à manger ? Est-ce le même régime qu’en milieu naturel ?

Oui.

Faites-vous de l’élevage afin de protéger l’espèce ?

Non, il n’y a pas d’élevage de l’espèce. Les tortues sont maintenues dans des bassins fermés ou semi fermé jusqu’à leur réhabilitation. Après, on les réintroduit dans leur milieu naturel

Combien de temps en moyenne gardez-vous une tortue « en convalescence » ?

Jusqu’à qu’elles soient bien rétablies.

Une tortue peut-elle devenir un animal de compagnie ? Y a-t-il un attachement entre les soigneurs et les tortues ?

Ça ne peut pas être un animal de compagnie vue les conditions ou elle vit. Oui il y a un attachement entre les soigneurs et les tortues.

Leur donnez-vous des noms ?

On donne des noms surtout aux individus qui sont marqués par des transmetteurs satellitaires.

Trouve-t-on toujours de la viande de tortue sur les marchés locaux ? A qui est-elle destinée ?

Plus ou moins, elle est destinée à la consommation humaine.

Les tortues sont-elles chassées pour leurs carapaces ? Pourquoi sont-elles utilisées ?

Carapace et viande.

Y a-t-il toujours des superstitions autour de la tortue ? Nous avons en effet lu que les pêcheurs du nord croyaient que les yeux de tortues les protégeaient contre les attaques de requins. Ils pensent aussi qu’en pêchant les tortues les dauphins ne déchireront pas leurs filets ?

Non. Pas en Tunisie.

Existe-t-il des sanctions contre les pêcheurs de tortues ? Si oui lesquelles ?

Oui, la loi tunisienne stipule que la chasse, la destruction, la capture, la vente, l’achat, le colportage et la détention des tortues marines sont prohibés en tout temps.

La biodiversité fait-elle partie des préoccupations de l’Etat tunisien ?

Oui,

Dans cette station tous les employés sont-ils bénévoles ?

Il y a des fonctionnaires d’état mais également des bénévoles.

Quelles qualifications sont nécessaires pour travailler dans votre centre ?

Il s’agit d’un centre national à vocation régionale.

Avez-vous besoin d’un budget important pour fonctionner et comment êtes-vous financés (Etat, don, subvention internationale…) ?

Oui.

D’autres espèces marines sont-elles menacées en Tunisie ?

Oui, les mammifères marins, quelques espèces de requin et de poissons, qui sont d’ailleurs menacées à l’échelle de la méditerranée

Existe-t-il d’autres stations comme la votre dans le pays ? A l’étranger ?

Pour le centre de soins, il y a un seul en Tunisie.

Pour le CAR/ASP, un seul en Méditerranée

JPEG - 174.2 ko
Pour visiter le site du CAR/ASP, cliquez sur l’image.

Avez-vous des actions de sensibilisation envers la population et/ou les écoles ?

On collabore avec les institutions nationales pour organiser des campagnes de sensibilisation pour le grand public et pour les pêcheurs.

Peut-on visiter la station ?

Oui

Peut-on se rendre sur les îles Kuriat pour observer les tortues ?

Oui, après accord de l’Agence nationale de protection du Littoral qui est chargé de la gestion de ce lieu

Pour en savoir plus sur le CAR/ASP, cliquez ICI.

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF
  • Région Ile de France
  • Fondation VEOLIA