Oiseaux de Tunisie ; une interview à l’Association Les amis des oiseaux - partie 1

Publié le 19 février 2013

Claudia Feltrup-Azafzaf, Directeur exécutif de l’Association « Les Amis des Oiseaux » à Tunis, répond aux journalistes en herbe du collège Poquelin, à Paris. Première partie.

Développement durable et environnement

Combien d’espèces d’oiseaux sont représentées en Tunisie ?

La liste officielle d’espèces d’oiseaux pour la Tunisie compte 395 espèces, les espèces disparues et accidentelles inclues. 374 espèces d’oiseaux sont régulièrement observées en Tunisie.

Combien y-a-t-il d’espèces endémiques et quelles sont-elles ?

Une seule espèce endémique de l’Afrique du Nord est présente en Tunisie : le Rouge-queue de Moussier.

Il existe également des sous-espèces « régionales » d’autres espèces comme par exemple la Mésange maghrébine qui est une sous-espèce de la Mésange bleue.

Certaines espèces sont-elles en voie d’extinction et/ou menacées et pourquoi ?

Oui, de nombreuses espèces d’oiseaux subissent des pressions importantes et la survie de leurs populations est menacée dans le monde et aussi en Tunisie.

Les principaux facteurs sont d’origine humaine et se laissent résumer comme suit : la disparition, la fragmentation, la dégradation et la transformation des milieux naturels, la surexploitation des ressources naturelles et la pollution.

En Tunisie la chasse et le braconnage ainsi que le trafic d’oiseaux restent également un facteur important dans la diminution voir la disparition de certaines espèces d’oiseaux, notamment des oiseaux chanteurs (Chardonneret élégant, Serin cini, Verdier d’Europe, Linotte mélodieuse, etc.) et des rapaces (faucons, buses, aigles, etc.).

Ces espèces sont-elles protégées ? Lesquelles ? Par qui ?

Oui, toutes les espèces d’oiseaux sont protégées par la loi tunisienne à l’exception des espèces de gibier (voir article premier de l’arrêté de la chasse ci-joint).

Principalement ce sont les Brigadiers de Chasse auprès des services des Forêts qui appliquent la réglementation et qui sont chargés à contrôler la chasse et d’intervenir en cas d’infraction. En cas de trafic d’oiseaux toutes les forces dites « de l’ordre » doivent intervenir : la Brigade Nationale, la police, la douane, la police des frontières, etc.

Bien entendu les associations environnementales contribuent également à la protection des oiseaux par la sensibilisation, le suivi et la participation à la gestion de certains sites, comme les Zones Importantes pour la Conservation des Oiseaux (ZICO).

Le gouvernement est-il sensible à cette problématique ?

Oui, les autorités tunisiennes sont sensibles à cette problématique et pendant long temps la Tunisie a été en Afrique du Nord un pays exemplaire pour ce qui est de la réglementation de la chasse par exemple.

La Tunisie est signataire de conventions et accords internationaux qui visent à contribuer à la protection des oiseaux et de leurs habitats naturels. Toutefois, l’état ne mets pas les budgets nécessaires pour la surveillance de la chasse, du braconnage et du trafic d’oiseaux et les corps d’agents de terrain manquent de moyen, de personnel et d’appui pour appliquer la loi.

On observe également l’absence de mesures préventives comme par exemple une formation et un examen obligatoire pour les chasseurs afin qu’ils sachent pratiquer une chasse durable et se conformer aux réglementations en vigueur.

Les oiseaux trouvent-ils facilement de la nourriture dans leur habitat naturel ?

Oui, généralement. Certaines espèces doivent aujourd’hui faire plus d’effort dans la recherche de nourriture car leur sources sont plus éparpillées, c’est le cas des charognards et de certains granivores. Les insectivores aussi peuvent trouver des difficultés dans certains endroit où les insecticides sont utilisés.

Certains oiseaux sont opportunistes et ont découvert les décharges publiques comme source de nourriture, ce qui peut être problématique pour eux et pour les riverains de ces décharges.

Pour lire la seconde partie de l’ITW, cliquez ICI.

Présentation de l’association.

PDF - 53.2 ko
Télécharger la présentation de l’association en version PDF.
Word - 31 ko
Télécharger la présentation de l’association en version Word.
Zip - 1.8 Mo
Télécharger les photos.