Rencontre : Hamideddine Bouali, photographe qui aime partager sa passion

Publié le 22 janvier 2013

Quelques informations sur Hamideddine, photographe tunisien, qui a répondu aux questions des journalistes en herbe.

La boîte à infos

Le quotidien La Presse a publié une interview de ce photographe, fondateur du club de photo de Tunis, en 2010.

Entretien avec Hamideddine Bouali : Du rêve aux enfants à travers l’art

En décembre 2012, le photographe Hamideddine Bouali a animé un atelier de photographie au profit de 53 écoliers âgés de 6 à 12 ans, à Kallel Sammama, un village à mi-chemin entre Sbeïtla et Kasserine, où les habitants vivent dans l’isolement et dans des conditions de vie modestes. Retour sur une expérience humaine intense, qui aura donné aux enfants l’occasion de rêver et de se révéler à eux-mêmes et aux autres.

Comment est née l’initiative de cet atelier à Kallel Sammama ?

Les deux associations qui ont organisé à la perfection l’atelier de photographie sont le MEPI (dépendant de l’ambassade américaine à Tunis) et l’Association de développement de la femme rurale (ADFR), présidée par Bechir Omri. C’est ce dernier qui m’a contacté. Je l’avais rencontré dans un atelier de photographie à Redeyef il y a six ans. Je n’en suis pas à mon premier atelier avec les enfants et, en général, je suis toujours partant pour ce genre d’initiative.

Pour découvrir la page facebook d’Hamideddine, cliquez ICI.

Word - 36 ko
Télécharger l’interview.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF
  • Région Ile de France
  • Fondation VEOLIA