Les briques de Tozeur

Publié le 1er avril 2013

A Tozeur les briques sont partout. C’est tout le charme de la ville et de sa médina. Ce n’est pas un hasard. Le sous-sol de la région est argileux. C’est pour cela que l’eau retenue a longtemps irrigué la ville oasis et les palmeraies. Cet argile sert également à la fabrication des briques.

Vie quotidienne

JPEG - 84.9 ko
Centre-ville de Tozeur.
Zip - 12.3 Mo
Télécharger les photos.
PDF - 1.8 Mo
Télécharger le document.

Sources photographiques

Avec Ridha Rekik, notre guide, nous y arrivons en fin de journée.
Avec Ridha Rekik, notre guide, nous y arrivons en fin de journée.
Briques cuites.
Briques cuites.
Briques prêtes à partir sur les chantiers.
Briques prêtes à partir sur les chantiers.
C’est à l’extérieur de Tozeur que se trouve la briqueterie.
C’est à l’extérieur de Tozeur que se trouve la briqueterie.
Coucher de soleil. Il est temps de rentrer.
Coucher de soleil. Il est temps de rentrer.
Démonstration.
Démonstration.
Entrée de Tozeur, au croisement de la route de l’aéroport et celle de Nefta.
Entrée de Tozeur, au croisement de la route de l’aéroport et celle de Nefta.
Intérieur d’un four à briques.
Intérieur d’un four à briques.
La gare de Tozeur.
La gare de Tozeur.
Le combustible ne manque pas à Tozeur puisque ce sont les palmes séches.
Le combustible ne manque pas à Tozeur puisque ce sont les palmes séches.
Le foyer va brûler pendant 24h00.
Le foyer va brûler pendant 24h00.
Le marché du centre-ville.
Le marché du centre-ville.
Le plan de la médina de Tozeur.
Le plan de la médina de Tozeur.
Les briques à cuire sont empilées.
Les briques à cuire sont empilées.
Les briques recouvrent une structure traditionnelle de parpaing et béton.
Les briques recouvrent une structure traditionnelle de parpaing et béton.
Les méthodes de travail sont artisanales.
Les méthodes de travail sont artisanales.
Les portes avec un arrondi sont celles de lieux religieux. Ici, une petite mosquée.
Les portes avec un arrondi sont celles de lieux religieux. Ici, une petite mosquée.
Les portes rectangulaires indiquent une maison.
Les portes rectangulaires indiquent une maison.
Rénovation d’une maison de la médina.
Rénovation d’une maison de la médina.
Ridha Rekik, architecte.
Ridha Rekik, architecte.
Rue du centre-ville.
Rue du centre-ville.
Un four à briques.
Un four à briques.
Une école du centre-ville.
Une école du centre-ville.
Une rue qui conduit à l’ancienne palmeraie.
Une rue qui conduit à l’ancienne palmeraie.
Une ruelle de la médina.
Une ruelle de la médina.
Avec Ridha Rekik, notre guide, nous y arrivons en fin de journée.
Briques cuites.
Briques prêtes à partir sur les chantiers.
C’est à l’extérieur de Tozeur que se trouve la briqueterie.
Coucher de soleil. Il est temps de rentrer.
Démonstration.
Entrée de Tozeur, au croisement de la route de l’aéroport et celle de Nefta.
Intérieur d’un four à briques.
La gare de Tozeur.
Le combustible ne manque pas à Tozeur puisque ce sont les palmes séches.
Le foyer va brûler pendant 24h00.
Le marché du centre-ville.
Le plan de la médina de Tozeur.
Les briques à cuire sont empilées.
Les briques recouvrent une structure traditionnelle de parpaing et béton.
Les méthodes de travail sont artisanales.
Les portes avec un arrondi sont celles de lieux religieux. Ici, une petite mosquée.
Les portes rectangulaires indiquent une maison.
Rénovation d’une maison de la médina.
Ridha Rekik, architecte.
Rue du centre-ville.
Un four à briques.
Une école du centre-ville.
Une rue qui conduit à l’ancienne palmeraie.
Une ruelle de la médina.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF
  • Région Ile de France
  • Fondation VEOLIA