Brasov, la ville entourée de montagnes

Publié le 20 janvier 2015

Me voilà à Brasov, deuxième étape du projet. Au programme, entre autres, un reportage dans une réserve d’ours et la visite du château de Dracula.

Carnet de route

Après 13 jours à Bucarest, j’ai quitté la capitale pour rejoindre Brasov, au nord-ouest. Le trajet en train a duré 2h30, principalement à travers les forêts. Se déplacer en train est beaucoup moins cher qu’en France : le voyage m’a coûté 50,50 lei (11,25 euros) pour 166 kilomètres.

JPEG - 204.6 ko

Le train s’est arrêté brièvement dans deux villes : Pitesti, où l’on trouve les usines de Dacia (Renault) et Sinaïa, où vit l’ancien roi de Roumanie, dans son château.

JPEG - 223.5 ko

Je vous ai fait un selfie dans les toilettes du train ! Le reste du temps, j’ai dormi et lu un livre qui s’appelle "Les Roumains" (et que je vous conseille).

JPEG - 200.6 ko

Brasov est une ville de 250 000 habitants, comparable à celle de Grenoble en France. Elle est entourée de montagnes (les Carpates). C’est d’ailleurs la plus grande station de ski d’Europe de l’Est.

JPEG - 296.1 ko

Pour venir de la gare au centre, j’ai pris un bus urbain qui proposait du wifi ouvert et gratuit. J’ai vérifié, il marche ! Je dors dans une auberge de jeunesse jolie et centrale, avec une super cuisine.

JPEG - 349.6 ko

Au programme cette semaine à Brasov :

- mercredi : mettre des articles en ligne, appeler des gens, préparer les reportages (mais également faire des courses, laver mes vêtements, envoyer des cartes postales... c’est ça aussi la vie de reporter !)

- jeudi : journée avec les ours de la réserve de Zarnesti

- vendredi : visite du château de Dracula à Bran

- samedi : promenade dans Brasov pour prendre des photos et autres interviews

Je vous ai fait une petite carte pour visualiser les alentours de Brasov.

PNG - 349.4 ko

Brasov possède une église très connue dans laquelle il y a l’un des plus anciens et des plus grands orgues du monde. Il compte 4 000 tubes. Je vais essayer de voir un concert d’orgue, si mes reportages m’en laissent le temps.

A très bientôt !

Zip - 4.9 Mo
Télécharger les photos

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe