Cluj, la ville qui bouge

Publié le 29 janvier 2015

Bien arrivée à Cluj, quatrième étape du projet. Une ville multiculturelle, dynamique et agréable.

Carnet de route

En arrivant à la gare de Bistrita ce matin, j’ai trouvé un petit groupe venu me souhaiter un bon voyage. Adriana, Vlad et Codruta, trois élèves du lycée Andrei Muresanu, m’attendaient dans le froid depuis 30 minutes.

JPEG - 282.3 ko

Nous avons sympathisé au cours au cours d’une interview sur la mode, les goûts et les loisirs des jeunes roumains. Nous avons pris quelques photos et ils m’ont offert une petite bouteille de tuica, faite par la grand-mère de Codruta.

Le bus pour Cluj n’était pas très confortable : il s’agissait d’un bus urbain aux sièges durs et non d’un autocar. Pendant deux heures, j’ai regardé les paysages et le chapeau du monsieur devant moi, une toque d’astrakan typiquement roumaine.

JPEG - 193.5 ko

Avec 325 000 habitants, Cluj est la troisième ville du pays. C’est un grand centre universitaire, avec un fort potentiel touristique, une belle architecture et beaucoup d’animations culturelles. En 2015, Cluj est la capitale européenne de la jeunesse. J’ai opté pour un petit hôtel en plein centre pour profiter du coeur de la ville.

JPEG - 219 ko

Ah oui, Cluj se prononce "Clouje", sinon le titre ne rime pas ! Le nom complet est Cluj-Napoca depuis que Ceausescu l’a décidé en 1974, mais tout le monde dit Cluj. Et voilà la vue depuis ma chambre sur les toits des maisons.

JPEG - 312.5 ko

Au programme ici, de la danse traditionnelle, de l’informatique et des fouilles archéologiques.

Zip - 3.7 Mo
Télécharger les images

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe