La ville de Brasov en images

Publié le 1er février 2015

Brasov (ce qui signifie "couronne" en roumain) a été une étape de l’envoyée spéciale des globe-reporters.

Carnet de route

Ce que j’ai aimé à Brasov :
- les montagnes qui entourent la ville
- les rues piétonnes animées
- la proximité de la station de ski de Poiana Brasov

- Plan de la ville

JPEG - 308.7 ko
La place principale de Brasov, au centre, le musée d’histoire

POURSUIVRE L’ENQUÊTE

- Relire le carnet de route "Brasov, la ville entourée de montagnes"

- Skier en Roumanie, c’est possible
Où vont les Roumains pour faire du ski ? Reportage photo à Poiana-Brasov, la plus grande station du pays, à la demande des élèves d’Erik Satie à Paris.

- Les ours sauvés de Zarnesti
Dans la réserve de Zarnesti, près de Brasov, les ours maltraités sont recueillis, soignés et ramenés à la vie sauvage quand cela est possible. Le manager de la réserve Liviu Cioineag répond aux globe-reporters de Germaine Tillion, Gévezé et Camille Claudel.

- A Bran, un château pas du tout hanté
Grâce à leur envoyée spéciale qui n’a peur de vraiment rien, les globe-reporters enquêtent au château de Bran, en Transylvanie. Alexandra qui est guide au château répond à leurs questions. Une bien étrange découverte les attend. Le corps de Vlad Draculea a disparu de son cercueil. Où est-il ?

- Dracula ? Même pas peur ! disent les Roumains
Tels des vampires affamés, les globe-reporters sont avides d’informations sur Dracula. Second volet de l’enquête au château de Bran grâce à une envoyée spéciale qui n’a peur de rien et à une guide infatigable.

- Le business Dracula en Transylvanie
L’histoire d’un livre écrit par un Irlandais au XIXe siècle s’est transformée en manne touristique en Transylvanie à la fin du XXe siècle.

Zip - 10.4 Mo
Télécharger les images

Sources photographiques

Dans cette maison, la première école de Roumanie ouverte en 1495
Dans cette maison, la première école de Roumanie ouverte en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
La cathédrale noire, connue pour son orgue
La cathédrale noire, connue pour son orgue
La porte Schei qui marquait l’entrée dans Brasov
La porte Schei qui marquait l’entrée dans Brasov
La synagogue de Brasov
La synagogue de Brasov
Le mot Brasov est accroché au-dessus de la ville, comme à Hollywood
Le mot Brasov est accroché au-dessus de la ville, comme à Hollywood
Le musée de l’hymne roumain
Le musée de l’hymne roumain
Un costume traditionnel devant une boutique de souvenirs
Un costume traditionnel devant une boutique de souvenirs
Un restaurant chinois improbable sur la place principale
Un restaurant chinois improbable sur la place principale
Une rue piétonne
Une rue piétonne
Dans cette maison, la première école de Roumanie ouverte en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
Eglise orthodoxe Saint Nicolas, commencée en 1495
La cathédrale noire, connue pour son orgue
La porte Schei qui marquait l’entrée dans Brasov
La synagogue de Brasov
Le mot Brasov est accroché au-dessus de la ville, comme à Hollywood
Le musée de l’hymne roumain
Un costume traditionnel devant une boutique de souvenirs
Un restaurant chinois improbable sur la place principale
Une rue piétonne

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe