La Roumanie en fêtes : des traditions bien vivantes

Publié le 22 février 2015

Ana Pascu et Ana-Maria Iuga racontent les traditions qui sont encore bien vivantes en Roumanie. Elles répondent aux questions des globe-reporters du collège Camille Claudel et de l’école Rue Buffon à Paris.

Culture et francophonie

Ana Pascu (à gauche) et Ana-Maria Iuga (à droite) sont toutes les deux ethnologues au musée du paysan roumain de Bucarest.

JPEG - 352.9 ko

Le musée du paysan roumain a reçu un "label francophonie" en mars 2014 car il propose des signalétiques en français en plus de l’anglais et de l’allemand. A l’arrière du musée, on peut admirer une église traditionnelle en bois.

JPEG - 440.2 ko

En savoir plus sur la tradition des églises en bois avec l’interview de Ana-Maria Iuga.

Les traditions roumaines sont également présentées au musée ethnographique de Cluj, notamment les costumes traditionnels de Transylvanie.

JPEG - 242.6 ko
Des oeufs peints au musée ethnographique de Cluj
Zip - 23.8 Mo
Télécharger les documents

Sources sonores

  • Dans certaines fêtes est-ce qu’on voit de grands rassemblements dans les rues ou des processions ?

  • Donnez-nous un ou deux exemples de chanson

  • Est-ce que la tradition des maisons en bois dure toujours ?

  • Les Roumains fêtent-ils Pâques ?

  • Pouvez-nous nous parler de la fête du Martisor ?

  • Que fait-on pour accueillir une personne ?

  • Que fait-on quand quelqu’un meurt ?

  • Quelles sont les fêtes traditionnelles auxquelles les Roumains sont le plus attachés ?

  • Quels sont les jours fériés en Roumanie ?

  • Y a-t-il des carnavals en Roumanie ?

  • Y a-t-il des musiques ou des chants que l’on ne peut entendre qu’à l’occasion de ces fêtes ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe