Les tremblements de terre enregistrés en temps réel au club de sismographie

Publié le 17 janvier 2015

Le lycée français Anna de Noailles possède une station qui permet d’analyser les tremblements de terre du monde entier et ceux de Bucarest en particulier. C’est le boulot du club de sismographie animé par le professeur de SVT Guillaume Coupechoux.

Développement durable et environnement

Le sismogramme est planqué sous une table dans une salle de réunion, relié à un ordinateur, lui même relié à un écran dans le CDI.

JPEG - 258.8 ko
Le sismogramme (à gauche) et sa batterie (à droite)

Au club de sismographie, les élèves analysent des données enregistrées par le sismogramme et font des expériences comme celle-ci. Ils réalisent aussi des affiches avec les consignes en cas de séisme.

JPEG - 199.2 ko

Les tremblements de terre enregistrés par des stations positionnées dans des écoles sont répertoriés sur le site Edusismo quasiment en temps réel.

Zip - 5.2 Mo
Télécharger les documents

Sources sonores

  • Comment est équipé le lycée Anna de Noailles ?

  • Comment fonctionne la station qui enregistre les tremblements de terre ?

  • Est-ce que vous pouvez vous présenter ?

  • Que faites-vous avec les données récoltées ?

  • Quel a été le plus gros tremblement de terre enregistré en Roumanie ?

  • Quel est le risque sismique à Bucarest ?

  • Quelles sont les conséquences de ce risque sismique et les consignes à respecter ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe