En informatique, la Roumanie a une longueur d’avance

Publié le 1er février 2015

A Cluj, comme dans d’autres grandes villes de Roumanie, l’informatique est un secteur dynamique. Les globe-reporters de Châteaubriand ont interrogé Bogdan Herea, un franco-roumain qui a créé une grande société d’informatique.

Economie, histoire et politique

Bodgan Herea nous a reçu dans l’école Académie+Plus qu’il a créée à Cluj. Elle permet à n’importe qui d’apprendre le code informatique. Elle fonctionne sur le même modèle qu’une école française à Paris, l’école 42.

JPEG - 172.1 ko

La première promotion d’Académie+Plus a commencé en novembre 2014.

JPEG - 319.3 ko

Le magazine Paris Match a publié en octobre un article consacré à Cluj, qui est qualifiée de "Silicon Valley de l’Europe".

Dès la primaire, les élèves roumains sont déjà bien équipés en smartphones et tablettes.

A lire aussi :

- A Cluj, Roxana Rugina a créé une école solidaire pour apprendre le langage informatique

- A Bistrita, nous avons rencontré des élèves de primaire bien équipés en smartphones et tablettes

Zip - 11.7 Mo
Télécharger l’interview
Zip - 1.6 Mo
Télécharger les photos

Sources sonores

  • Est-ce les smartphones sont populaires et combien coûtent les abonnements ?

  • Est-ce qu’il y a des entreprises qui développent des jeux vidéo ?

  • Est-ce qu’Internet est présent en Roumanie. Est-ce que les gens sont connectés ?

  • Est-ce que des entreprises françaises sont présentes en Roumanie ?

  • Est-ce que les établissements scolaires sont bien équipés en informatique ?

  • Est-ce que les informaticiens roumains sont bien payés ?

  • Les Roumains ont-ils tous un ordinateur à la maison ?

  • Où sont situées les entreprises informatiques en Roumanie ? Que font-elles ?

  • Pourquoi la Roumanie est-elle si branchée ?

  • Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre entreprise ?

  • Quel est le moteur de recherche le plus utilisé ? Est-ce qu’on joue à des jeux vidéo ?

  • Quel sont les réseaux sociaux les plus utilisés ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe