Sur la place de Cluj, les ruines romaines attirent peu l’attention

Publié le 22 février 2015

L’archéologue Adrian Rusu, qui effectue des fouilles en ce moment dans la ville d’Alba Iulia, a éclairé les globe-reporters du collège Diderot à Besançon sur les découvertes archéologiques qui ont eu lieu à Cluj.

Economie, histoire et politique

JPEG - 287.9 ko

Actuellement, il n’y a pas de fouilles archéologiques en cours à Cluj. Les passants peuvent observer des ruines de constructions romaines sur la place de l’Union à travers une vitre posée au sol. Ce site éclairé la nuit mais peu visible le jour a été inauguré en novembre 2008.

Les premières fouilles archéologiques sur la place de l’Union de Cluj ont été faites en 1822. Les recherches les plus récentes ont commencé en 1994. Elles ont continué, avec certaines interruptions, jusqu’à l’année 2008. Elles étaient menés par les archéologues du Musée national d’Histoire de la Transylvanie de Cluj.

JPEG - 265.8 ko

Quelles sont les découvertes archéologiques de la ville de Cluj ?

Il y a eu des dizaines de découvertes archéologiques à Cluj ! Ces découvertes correspondent à différentes périodes de l’Histoire : la pré-histoire (pour les sites de Polus et Mănăştur), l’époque romaine (dans le centre de ville), l’époque médiévale et le pré-moderne.

Est-ce que Cluj était fortifiée ? Si oui, reste-t-il des ruines de ses remparts ?

Cluj a été fortifiée à l’époque romaine. Il y avait une ceinture de fortifications autour de la ville jusqu’à la fin de XIXe siècle. Les remparts ne sont plus visibles aujourd’hui.

Quand a été fondée cette ville ?

La première mention médiévale de Cluj date de 1167 sous le nom de Castrum Clus. Nous n’avons pas de document qui atteste la fondation de la ville avant cette date.

Quels étaient les monuments importants de cette ville ?

A l’époque médiévale, les monuments les plus importants sont l’église Saint Michel, les monastères dominicain et franciscain, les fortifications.

Comment étaient enterrés les morts ?

Les morts étaient enterrés dans la tradition chrétienne, dans des tombeaux mis en terre dans des cimetières !

Quels sont vos chantiers en cours ?

En ce moment je travaille à Cluj dans l’ancien monastère dominicain et à Alba Iulia dans le château et l’ancien palais des princes de Transylvanie, qui était avant le siège de l’épiscopat catholique.

JPEG - 299 ko
Zip - 3.2 Mo
Télécharger les images

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe