Fabien Flori : "Avant, les étudiants roumains rêvaient de partir. Aujourd’hui, ils restent"

Publié le 12 février 2015

A Bucarest, Fabien Flori dirige le bureau Europe centrale et orientale de l’Agence universitaire de la francophonie. Il constate que les étudiants roumains ont de plus en plus conscience des possibilités qu’offre le pays. Il répond aux questions des collégiens de Besançon sur la vie étudiante.

Education et jeunesse

Fabien Flori est en poste depuis septembre 2014 dans le bureau de Bucarest. Sa zone d’action va de la République Tchèque au Kazakhstan. La Roumanie est la locomotive de la francophonie dans cette région.

JPEG - 256.3 ko

A Bucarest, de nombreuses facultés sont regroupées autour de la place de l’université. Ce grand bâtiment abrite la faculté de lettres.

JPEG - 334.9 ko
Zip - 8.9 Mo
Télécharger les documents

Sources sonores

  • Combien payent les étudiants pour leur inscription à l’Université ?

  • Combien y-a-t’il d’étudiants à l’Université ? Y-a-t’il beaucoup d’étudiants étrangers ?

  • Comment mangent les étudiants le midi à l’Université ? Existe-t-il une cantine ? Combien coûte un repas pour un étudiant ?

  • Comment se déroule la vie sur le campus universitaire ?

  • Comment sont les logements des étudiants ? Sont-ils chers ?

  • De quoi rêvent les étudiants roumains ?

  • Les études à l’Université peuvent durer combien de temps en tout ? Est-ce le même système qu’en France ?

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Quelle est l’Université la plus populaire en Roumanie ?

  • Quelles sont les disciplines les plus étudiées ?

  • Quels sont les horaires de cours à l’Université ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe