Misère et milliardaires en Roumanie

Publié le 13 janvier 2015

Gérard Luçon, ancien directeur de Handicap international en Roumanie de 1996 à 2001 explique que la pauvreté n’est pas partout la même. Cela dépend des pays. Une enquête des globe-reporters de la classe de CM1/CM2 de l’école de la rue Buffon, à Paris.
Aujourd’hui, Gérard vit toujours en Roumanie.

Solidarité

Avant de travailler pour Handicap International, Gérard a participé à des convois humanitaires de la France vers la Roumanie. Il a conduit des camions pour apporter de l’aide aux Roumains très pauvres après la chute de Ceausescu. Il a été décoré pour ses actions de solidarité.

JPEG - 79.1 ko
En 1999, Gérard Luçon a reçu le titre d’Officier de l’Ordre national "Etoile de Roumanie" des mains du Président Constantinescu à l’Ambassade de Roumanie à Paris

Pour aider les enfants des rues, Miloud, clown français issu de l’école du cirque d’Annie Fratellini et aussi ami de Gérard a créé la fondation PARADA.

JPEG - 55.2 ko
Janvier 2015, Gérard répond aux questions des globe-reporters dans la bibliothèque de l’Institut Français de Bucarest
Zip - 18.1 Mo
Télécharger les documents

Sources sonores

  • Combien y a-t-il de chômeurs en Roumanie ?

  • Comment vivent les personnes pauvres en Roumanie ?

  • Est-ce qu’il y a des enfants qui vivent dans la rue ?

  • Est-ce qu’il y a des gens qui vivent dans des caravanes ? Y a-t-il des bidonvilles en Roumanie ?

  • Est-ce que la plupart des gens en Roumanie sont pauvres ?

  • Est-ce que les Roms sont aussi pauvres en Roumanie qu’en France ?

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Y a t-il des associations qui luttent contre la pauvreté en Roumanie ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut culturel Roumain
  • Fondation SNCF
  • Institut français de Roumanie
  • Label Paris Europe