Rencontre à Tozeur avec Amara, chamelier, et ses dromadaires Marcel et Saber. Amara répond aux questions des globe-reporters de l’école Parmentier, à Paris.

AUTRES REPORTAGES SUR LE DÉSERT TUNISIEN

Combien pèse un dromadaire ?

Entre 900 et 950 kilos. Et pour la taille, 3 à 4 mètres. Il y a plusieurs races de dromadaires : par exemple, le mehari spécialement pour la course.

Moi j’ai trois dromadaires : Saber, Marcel et Massoud. Il n’y a pas de chameau en Tunisie, ni en Algérie, au Maroc ou en Libye. Les chameaux sont en Egypte et en Asie.

Combien y a-t-il de dromadaires à Tozeur ?

Une dizaine dans la ville même, mais beaucoup plus dans le désert. Un troupeau varie entre 100 et 400 dromadaires. Normalement, le dromadaire sert aux nomades et aux bédouins à se déplacer, à porter les tentes et les achats, voire les personnes.

Aujourd’hui, le dromadaire est davantage utilisé pour le tourisme. On propose aux gens des circuits de randonnée, sur 3 ou jours, ou une semaine. Moi je gagne ma vie comme ça : j’emmène des clients en randonné dans le désert ou ici, au belvédère.

Est-ce que c’est facile à dresser un dromadaire ?

Il faut entre un an et un an et demi de dressage pour connaître son caractère. Il faut lui apprendre à monter, à descendre, à marcher, à ne pas avoir peur du bruit. Il doit s’habituer à la ville. Et lorsqu’il a deux ans, on peut le monter.

Les dromadaires vivent dans le désert, à l’état sauvage. Ils ont peur des gens, des choses qui bougent. Mais les mâles ont moins peur que les femelles. Les deux n’ont pas le même caractère.

Ils mangent des dattes, des branches de palmier, de l’herbe, un peu tout ce qui pousse du sol. On leur donne aussi du pain, ils mangent beaucoup. Ils peuvent rester trois mois sans boire l’hiver, et trois semaines l’été. Ils boivent 100 litres d’eau d’un coup qu’ils stockent dans leur bosse.

Est-ce-qu’il y a des dromadaires méchants ?

Ca dépend. Si tu es gentil avec lui, il est sympa avec toi. Mais si tu ne respectes pas, il peut être méchant. Un dromadaire peut vivre jusqu’à 40 ans.

Est ce qu’il y a encore des courses de dromadaires

Il y a encore des courses de dromadaires lors du festival international de Douz qui dure trois jours. Ce sont des dromadaires mehari, blancs, fins et longs qui courent.

Pourquoi-vous ne travaillez plus dans le désert ?

Je suis arrivé à Tozeur en 1993. Avant, on vivait dans des tentes, avec le troupeau. Mais maintenant il y a moins d’animaux, et puis nous sommes venus vivre à la ville pour que les enfants aillent à l’école. Mais on connaît toujours le désert par coeur et on fait des circuits pour les touristes.

C’était plus simple de vivre dans le désert, avec la liberté, l’espace, la vie moins chère. L’eau n’est pas un problème dans le désert : les Français ont creusé des puits partout. J’ai encore de la famille qui vit dans le désert.

Présentez-nous vos dromadaires

Le blanc, c’est Marcel, dont le prénom vient d’une amie française à moi qui vit à Grenoble. Il a 15 ans, il peut porter jusqu’à 400 kilos. Saber, c’est le marron. Il a 6 ans et il peut porter 150 kilos.

Ce n’est pas dangereux de faire une balade. Il faut bien s’installer et suivre le mouvement du dromadaire pour ne pas tomber. Ceux qui ne sont pas habitués ont un peu mal aux fesses, mais au bout de deux jours ça va. Les enfants peuvent monter dessus à partir de l’âge de six ans.

Le dromadaire peut marcher toute la journée. Il ne court pas vite, mais il ne se fatigue pas. Il dort couché.

Combien ça coûte de faire une balade en dromadaire ?

Ca dépend combien de temps. En Tunisie les prix ne sont pas fixés, tout se négocie. Une fois qu’on est d’accord, on part. En ce moment, il y a moins de touristes, même les Tunisiens viennent moins nombreux. Je travaille quand même de 7 heures à 18 heures.

Zip - 12.9 Mo
Télécharger les explications d’Amara.
JPEG - 29.1 ko
La carte de visite d’Amara.
Zip - 3.8 Mo
Télécharger les photos.
Zip - 124 Mo
Télécharger les vidéos.

Sources photographiques

Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Saber, le patient dromadaire.
Saber, le patient dromadaire.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Amara, Saber (dromadaire blanc) et Marcel.
Saber, le patient dromadaire.

Sources sonores

  • A Tozeur, combien y a-t-il de dromadaires ?

  • Combien pèse un dromadaire ?

  • Est-ce qu’il y a des dromadaires méchants ?

  • Est-ce que c’est facile de dresser un dromadaire ?

  • Présentez-nous vos dromadaires.


45ème festival du dromadaire de Douz. Durée 3’.


Marathon de dromadaires au festival de Douz 2011. Durée 16’.