"Après la révolution, l’armée s’est déployée un peu partout"

Publié le 20 février 2015

Le colonel-major Mokhtar Ben Nasr est retraité de l’armée, mais il a vécu de près la révolution : il travaillait à ce moment dans le cabinet du ministre de la Défense. Puis il est devenu le premier porte-parole de l’armée tunisienne.

Economie, histoire et politique

Le Colonel répond aux questions de la classe de seconde du lycée Philippe-Lamour, à Nîmes.

JPEG - 165.1 ko
A la retraite après 38 ans dans l’armée, Mokhtar Ben Nasr a créé le Centre tunisien des études de la sécurité globale
Zip - 16.6 Mo
Télécharger l’interview

Sources sonores

  • Comment avez-vous personnellement vécu les jours de la révolution ?

  • Comment l’armée a-t-elle maintenu l’ordre pendant la révolution ?

  • L’armée a-t-elle maintenant une influence sur la politique ou l’Etat ?

  • L’armée était-elle puissante pendant la révolution ?

  • La justice militaire est-elle indépendante ?

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Quel a été le rôle de l’armée après la chute de Ben Ali, le 14 janvier 2011 ?

  • Quelle a été la réaction des Tunisiens quand l’armée s’est déployée ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF