Le foot, un sport sous surveillance en Tunisie

Publié le 20 février 2015

Théodore et Théo, deux globe-reporters d’une classe de 6ème du collège Sœur Rosalie de Paris questionnent Irad Zaafouri, membre du staff technique de l’équipe nationale de Tunisie.

Education et jeunesse

Irad Zaafouri est préparateur physique de l’équipe nationale de Tunisie.

JPEG - 84 ko
Irad Zaafouri

Souvenir de la CAN 2015

JPEG - 132.2 ko
De gauche à droite, Jamel Saihi (Montpellier) Houssine Ragued (Espérance de Tunis), Irad Zaafouri et Bilel Mohsni (Ecosse Rangers FC). La photo a été prise en Guinée Equatoriale lors de la CAN, dans le stade de Bata.
Zip - 12.4 Mo
Télécharger l’interview

Sources sonores

  • A l’école, le foot est-il enseigné ?

  • En Tunisie, joue-t-on souvent au foot dans la rue ?

  • Est-ce que la fréquentation des stades est forte ?

  • Est-ce que les Tunisiens sont fiers de leur équipe nationale ?

  • Le gouvernement fait-il un effort financier pour développer le foot en Tunisie : création de nouveaux clubs, de stades, de chaînes de télévision ?

  • Les Tunisiens, regardent-ils souvent les matchs à la télévision ou les écoutent-ils à la radio (les audiences des matchs sont elles élevées ) ?

  • Y a-t-il des clubs dans la majorité des villes Tunisienne ?

  • Y-a-t-il une augmentation des inscriptions après la CAN ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF