Tunisie - Guinée équatoriale, un match à jamais gravé dans les mémoires

Publié le 20 février 2015

Les globe-reporters du collège Sœur Rosalie de Paris enquêtent sur le match historique des quart de finale de la CAN 2015 entre la Tunisie et la Guinée équatoriale.

Education et jeunesse

Irad Zaafouri, membre du staff technique de l’équipe nationale, était en Guinée.

JPEG - 112.6 ko
Irad Zaafouri (en noir) à l’entrainement.

Un pénalty dur à accepter. Après le coup de sifflet final, les joueurs tunisiens ont vivement protesté et la Fédération tunisienne de football (FTF) a critiqué l’arbitrage. La Confédération Africaine de Football (CAF) a demandé à la FTF de présenter des excuses avant le 31 mars, mais la FTF refuse et a saisi le Tribunal arbitral du sport.

Zip - 14.1 Mo
Télécharger l’interview

Sources sonores

  • Comment expliquez-vous la réaction des joueurs tunisiens après le coup de sifflet final ?

  • En voulez-vous à l’arbitre après le match ?

  • Est-ce que des joueurs vous ont déçu ?

  • Et vous, quelle a été votre réaction ?

  • La composition de l’équipe de ce match a-t-elle été facile ?

  • Le poste du sélectionneur est-il en danger ?

  • Pourquoi les joueurs tunisiens sont-ils appelés les aigles de Carthage ?

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Quelle a été la réaction des joueurs après le penalty pour la Guinée équatoriale.? Qu’avez dit aux joueurs ?

  • Quelle a été votre tactique ?

  • Quelles sont les ambitions de l’équipe nationale après la CAN ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF