Emmanuel Poilane : « Nous devons tous être acteurs »

Publié le 11 décembre 2015

Emmanuel Poilane est directeur de la fondation France libertés - Danielle Mitterrand. La fondation travaille sur le droit à l’eau pour tous, et donc la question de l’eau et du climat.

Débats

Une enquête de Valentin, Nelson, Myniam et Zaher du Collège français de Montréal.

 

Emmanuel Poilane dirige la fondation France libertés – Danielle Mitterrand, du nom de l’épouse de l’ancien président français François Mitterrand. Nous l’avons rencontré au cours d’une table-ronde sur les enjeux climatiques liés à l’eau sur le stand de Coordination Sud, le groupe français des ONG humanitaires, à l’espace Générations climat au Bourget.

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et nous dire ce que vous faites ?

  • Pourquoi l’accès à l’eau potable dans les pays défavorisés est-il aussi difficile ?

  • Pourquoi les pays les plus développés n’envoient-ils pas d’argent aux pays les moins développés pour qu’ils puissent avoir accès à l’eau ?

  • La quantité d’eau potable diminue peu à peu à cause de l’effet de serre et des activités humaines. Est-ce que les pays prévoient de régler cette situation ? Comment ?

  • Comment les pays peuvent-ils se mettre d’accord pour réduire de moitié le nombre de gens qui n’ont pas accès à l’eau potable ?

  • Sur la question de l’eau, qu’attendez-vous de la COP 21 ?

  • Le Canada est-il vulnérable face aux inondations ?

  • Pourquoi la Californie procède-t-elle à un surpompage de ses eaux souterraines ?

  • Dans la région du Sierra Nevada en Californie, pourquoi la plupart des glaces ont-elles fondu entre 2010 et 2014 ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • ADEME
  • Label COP 21
  • Tous ensemble pour le climat
  • Fondation SNCF