Faire du vélo... et beaucoup d’autres idées pour lutter contre le réchauffement

Publié le 4 décembre 2015

L’équipe de The Shift Project, présente à la COP21, cherche des idées pour lutter contre le réchauffement climatique. Son directeur répond aux globe-reporters du Collège national « Mircea cel Batran » de Constanta, en Roumanie.

Innovations : notre planète demain et après-demain

Cédric Ringenbach est directeur de The Shift Project. Il répond aux globe-reporters roumains Alexandra, Vlad et Andrei.

Cédric Ringenbach, directeur de The Shift Project. Crédit Valérie Rohart

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • On sait que la pollution est la cause primaire du réchauffement climatique. Y a-t-il d’autres causes ?

  • Est-il vrai que la Terre s’approche du Soleil, donc c’est une autre cause pour le réchauffement climatique, ou ce n’est qu’une blague ?

  • Est-ce que l’activité solaire peut avoir une influence ?

  • Quels sont les effets les plus visibles du réchauffement climatique ?

  • Qu’est-ce qu’on peut faire pour diminuer le niveau de la pollution ?

  • Comment les organismes vivants, autres que les hommes, sont-ils affectés pas le réchauffement climatique ?

  • On sait qu’il y a de moins en moins de plantes à cause de la pollution. Quel sera le pourcentage des plantes restantes dans vingt ans ? Et dans le cas des animaux ?

  • À cause de la pollution, la couche d’ozone disparaît petit à petit. Est-il possible de la remplacer ?

  • Est-ce que l’utilisation de voitures électriques va diminuer le niveau de pollution et régler le problème du réchauffement climatique ?

  • Existe-t-il déjà un projet établi pour stopper le réchauffement climatique pour les vingt prochaines années ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • ADEME
  • Label COP 21
  • Tous ensemble pour le climat
  • Fondation SNCF