Les populations face à la pollution nucléaire

Publié le 6 décembre 2015

Jean-François Julliard est directeur général de Greenpeace France. Il répond aux questions de Sadri, Vlad et Sergiu du collège Mircea cel Batran, de Constanta, en Roumanie.

Populations Humaines et animales

26 avril 1986-11 mars 2011 : l’industrie nucléaire a vécu, à Tchernobyl et Fukushima, ses deux plus gros accidents nucléaires. L’un par défaut de maintenance, l’autre à la suite d’une catastrophe naturelle. Où en sont aujourd’hui les deux régions affectées par ces catastrophes ?


Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France

Les quatre réacteurs de la centrale de Tchernobyl. C’est le numéro 4 qui est entré en fusion et a explosé, provoquant la catastrophe, le 26 avril 1986.

Sources sonores

  • Jean-François Julliard - Selon vous quelle région a le plus souffert de dommages et de conséquences : Tchernobyl ou Fukushima ?

  • JF Julliard - Pourquoi, dans la région de Tchernobyl, une riche végétation s’est-elle développée en dépit du fait que le périmètre de la ville est encore radioactif ?

  • JF Julliard - Croyez-vous qu’il existe une solution pour que Tchernobyl vive normalement à l’avenir ?

  • JF Julliard - Comment la migration de l’air pollué radioactif affecterait-elle d’autres régions, pays ou continents du monde ?

  • JF Julliard - On discute de la possibilité que la radiation qui existe à Tchernobyl ou Fukushima, migre vers une autre région géographique. Croyez-vous que c’est possible et vers quelles zones du globe pourrait-elle se diriger ?

  • JF Julliard - Sur Internet, des cartes circulent indiquant que la pollution serait arrivée de l’autre côté de l’océan Pacifique, sur les côtes du Canada. Est-ce que cela vous parait crédible ?

  • JF Julliard - Ici, au sein même de la COP21, il y a le stand d’une organisation qui s’appelle « Nuclear against climate change », « le nucléaire contre le changement climatique ». Qu’est-ce que ça vous fait de voir ça ?

  • Xavier Bougeard - On discute de la possibilité que la radiation, qui existe à Tchernobyl ou Fukushima, migre vers une autre région géographique. Croyez-vous que c’est possible et vers quelles zones du globe pourrait-elle se diriger ?

  • X Bougeard - Est-ce qu’on en mesure les conséquences sur la faune et la flore ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • ADEME
  • Label COP 21
  • Tous ensemble pour le climat
  • Fondation SNCF