Quels sont les dangers de l’air qui nous entoure ?

Publié le 15 décembre 2015

Pierre-Emmanuel est ingénieur communication : il a une formation d’ingénieur et fait connaître AirParif, une association qui mesure la qualité de l’air à Paris et en Ile-de-France. Il répond aux questions d’Elif, Efe, Alp, Berk et Kerim du lycée Saint Benoît d’Istanbul.

Populations Humaines et animales

Sources photographiques

Pierre-Emmanuel fait entrer en exclusivité les globe-reporters dans le laboratoire d’AirParif, à Paris. « C’est ici que l’on mesure la qualité de l’air », nous dit-il.
Pierre-Emmanuel fait entrer en exclusivité les globe-reporters dans le laboratoire d’AirParif, à Paris. « C’est ici que l’on mesure la qualité de l’air », nous dit-il.
Dans ce laboratoire, beaucoup de machines. Les ingénieurs portent des blouses de travail.
Dans ce laboratoire, beaucoup de machines. Les ingénieurs portent des blouses de travail.
Celle-ci, par exemple, le P-Trak, est un appareil portatif utilisé pour compter les particules de l’air. « Mesurer la pollution », simplifie Pierre-Emmanuel.
Celle-ci, par exemple, le P-Trak, est un appareil portatif utilisé pour compter les particules de l’air. « Mesurer la pollution », simplifie Pierre-Emmanuel.
Cette machine permet de mesurer les particules.
Cette machine permet de mesurer les particules.
Pierre-Emmanuel connaît chaque machine. Son rôle : expliquer la science au grand public. Pas si simple !
Pierre-Emmanuel connaît chaque machine. Son rôle : expliquer la science au grand public. Pas si simple !
Pierre-Emmanuel trouve que les globe-reporters posent de bonnes questions. « Certains journalistes ne pensent même pas à les poser ! », glisse-t-il.
Pierre-Emmanuel trouve que les globe-reporters posent de bonnes questions. « Certains journalistes ne pensent même pas à les poser ! », glisse-t-il.
Pierre-Emmanuel fait entrer en exclusivité les globe-reporters dans le laboratoire d’AirParif, à Paris. « C’est ici que l’on mesure la qualité de l’air », nous dit-il.
Dans ce laboratoire, beaucoup de machines. Les ingénieurs portent des blouses de travail.
Celle-ci, par exemple, le P-Trak, est un appareil portatif utilisé pour compter les particules de l’air. « Mesurer la pollution », simplifie Pierre-Emmanuel.
Cette machine permet de mesurer les particules.
Pierre-Emmanuel connaît chaque machine. Son rôle : expliquer la science au grand public. Pas si simple !
Pierre-Emmanuel trouve que les globe-reporters posent de bonnes questions. « Certains journalistes ne pensent même pas à les poser ! », glisse-t-il.

Sources sonores

  • Bonjour, pouvez-vous nous dire qui vous êtes et ce que vous faites ?

  • Quelle est la cause principale de la pollution de l’air en France ?

  • Quels sont les pays en retard dans la lutte contre la pollution ?

  • Quels sont les pays précurseurs dans ce domaine ?

  • Quelles sont les espèces animales les plus touchées par la pollution de l’air ?

  • La pollution de l’air influence-t-elle beaucoup le réchauffement climatique ?

  • Comment sensibiliser la population pour diminuer la pollution ?

  • Pourquoi certains jours l’air est-il très pollué ?

  • Quel est le seuil de pollution de l’air à Paris ?

  • Quelle est la conséquence de la pollution de l’air sur la vie de la population ?