Naqoura, village pionnier de protection de l’environnement au Liban

Publié le 28 février 2016

Rima Tarabay est vice-présidente de l’ONG Bahr Loubnan (« La mer du Liban »). Elle raconte son expérience aux globe-reporters Thomas, Sylvain, Chloé et Estelle du collège de Saint-Chamond.

Développement durable et environnement

Pour Rima, la préservation de l’environnement est une priorité qui dépasse les clivages politiques et religieux du Liban. Mais pour réaliser cela, il faut du temps.

Sources sonores

  • Comment avez-vous eu l’idée de créer de votre ONG ?

  • Est-ce que monté ce projet a été difficile ? Si oui, pour quelles raisons ?

  • Combien de temps a-t-il fallu pour mettre en place ce projet ?

  • Dans quel but avez-vous construit cette ONG ?

  • Dans quelle ville du Liban avez-vous monté votre projet ? Est-ce que l’expérience pourrait se réaliser dans d’autres villes ?

  • Qui finance le projet ?

  • Vous avez besoin de combien d’argent par an ?

  • Est-ce que tout s’est passé comme vous le souhaitiez et êtes-vous contente du résultat ?

  • Qu’est-ce qui vous fait le plus plaisir dans ce qui a été réalisé ?

Sources vidéo

Rima Tarabay profite de son passage pour mobiliser les élèves et lancer une campagne de nettoyage des rues de Naqoura.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Région PACA
  • Institut français du Liban
  • Fondation SNCF